Un policer frappe un homme en garde à vue



Les faits se sont déroulés le 3 février à Rillieux-le-Pape et une caméra de vidéo surveillance a permis de dévoiler l’agression dont à été victime Mohamed Chiki. L’homme qui était en garde à vue pour des faits d’outrage et rébellion s’est montré particulièrement provoquant à l’égard du policier de garde. Ce dernier a alors perdu son sang froid et a donné 6 coups de poing au détenu. Les coups sont violents et Mohamed devra se faire recoudre l’arcade sourcilière gauche. Le procès du policier s’est déroulé ce jeudi 6 avril et ce dernier a expliqué être « dépressif et souffrant de sautes d’humeur ». Il était d'ailleurs suivi pour dépression depuis quelques temps et avait été désarmé par mesure de précaution en mars 2016 avant de récupérer son arme quelques mois plus tard. Depuis l’incident, Mohamed est suivi par un psychologue et explique : "J’ai eu l'impression d'être une femme battue qui ne pouvait pas se défendre."

Intégrer cette vidéo sur votre site

Dernières vidéos